Tag Archive: fox


Dans les sous-bois…

Je suis allée m’aventurer dans les bois, en suivant (de loin) un petit renardeau qui est d’une portée que je n’avais pas encore vu, à un autre endroit.

Quand je rencontre un écureuil :). Ah ça faisait longtemps un p’tit roux! Il s’agit d’une écureuillette au ventre très rebondi et à l’œil étrange. Sur certaines autres photos son œil apparait voilé et d’une couleur pas habituelle. Peut-être aveugle de cet œil…Je ne saurai dire…

Je n’ai pas pu photographier le renardeau, je ne voulais pas l’effrayer. J’ai pu faire une photo de sa mère qui allait dans un champ chasser. Elle n’avait pas l’air très en forme..Yeux à demi-fermés et une tâche étendue sombre, sous le cou (je ne sais pas si c’est juste une coloration de peau ou si elle a quelque chose). Décidément la Nature n’est pas une promenade de santé!

J’ai observé d’autres animaux…Ceux-là bien moins plaisants…………Des tiques GGggggrrrrr…..Beurk, beurk….Cela gâche le plaisir parfois de la sortie…

Bruits de pas dans les sous-bois quand j’allais reprendre le chemin…Je vois passer une silhouette à travers les herbes et la végétation…Me voilà à la croisée de deux chemins…J’entends toujours ces pas mais ne suis pas sûre de qui va sortir du bois..Je me stoppe net car la présence est toute proche, très proche, peut-être trop proche…Je me ratatine un peu sur moi-même et me cache un peu derrière les broussailles de la croisée des chemins…Boudu que vois-je sortir pépère, tranquille un joli bon gros sanglier 🙂. ça c’est fait! Hihi. Mais tellement prés que je n’ai osé prendre que deux photos un peu tardives et donc ratées, mais quelle émotion d’enfin avoir ma rencontre sanglière (j’invente un mot). Coeur à 200…Car je me demande si toute la famille va passer, mais non un ou une solitaire….Il ne m’a absolument pas vu, ni senti ouf….Il est parti dans les blés..Mais j’ai chantonné tout doucement histoire de dire « coucou j’aimerai reprendre le chemin ne surgit pas d’un coup en sortant des blés ». Impressionnants ces animaux.
J’ai avant cela croisé un renard qui a traversé la prairie en courant car on s’est surpris tous les deux. Une renarde à un autre endroit quand j’allais m’installer dans un pré elle n’est sortie de nulle part…Fantomatique. J’ai juste tourné la tête et hop elle était là…Elle ne m’a pas vu non plus, elle est partie elle aussi dans les blés 🙂. Et celle-ci (normalement c’est une renarde hihi) a un beau panache!
Belle nuit à vous.

PS: Excusez-moi pour la qualité des photos, ce soir c’était un peu vadrouille et on voit les fils des champs etc et le sanglier comme je l’ai expliqué c’était en mode furtif pour ne pas qu’il me repère, j’aurai pu mieux faire mais j’ai un peu « paniqué » pour cette première rencontre…

Nouvelles…

Ce soir aucune nouvelle des renardeaux à leur petit coin, je n’ai vu personne…Je précise que ce n’est pas à cause de ma présence , je les ai vu il y a quelques jours et ça allait bien. Je n’y étais pas retournée avant ce soir.

J’ai revu le renard atteint de la gale…Pauvre renard…Il est allé se chercher un gros morceau de viande, je ne sais pas où il a dégoté celui-là…Il est venu le cacher dans le pré puis il est reparti chasser…J’espère que ce n’est pas un morceau empoisonné…
Par contre je ne comprends plus..Il y a quelques jours j’observais le père des renardeaux avec encore sa queue..Je n’ai pas revu encore la mère sur laquelle j’avais remarqué qu’il y avait peut-être un début de gale, à confirmer..Et là je vois ce mâle avec la gale..Je ne sais pas combien ils sont sur les mêmes prés…Je ne comprends plus qui est qui…Ou alors ils vivent à plusieurs un couple, des renardeaux et d’autres individus. Possible…A suivre…
Il m’a peiné avec cette affection, j’espère qu’il survivra..En tout cas il a encore la force de partir chasser et ramener de gros morceaux…
Et les petits renardeaux pour le moment je ne sais pas si ils vont bien…

 

 

Je suis triste oui…Car j’ai observé de loin la mère des renardeaux et je pense qu’elle est atteinte de la gale…Acariens qui parasitent les renards et qui sont mortels à la longue pour eux dans la majorité des cas…C’est très contagieux entre eux…

J’espère que les renardeaux et le père vont y échapper…La pauvre renarde a la queue déjà bien abîmée par la gale…Snif…

J’ai pu revoir les renardeaux, un est venu à moi (différent du précédent) ;). Je ne les ai pas dérangé c’est lui qui est venu.

Ils ont l’air d’aller bien pour le moment…

Nous verrons bien la suite…

J’ai pu croiser deux fois le père des renardeaux (à ceux qui pensent que c’est faire de l’anthropomorphisme que de désigner le renard mâle comme père je leur dirais d’aller bien observer ces animaux, car pour moi ils ont des comportements avérés de parents et bien plus parfois que certains humains….).

Le voici ce beau rougeoyant comme je le nomme. Vaillant et attentionné avec ses petits (je l’ai observé veiller sur eux). Je suis honnête et vous confie que j’ai fait une erreur de distance à un moment pensant que le terrier était plus éloigné alors qu’il était en fait assez proche de moi. Le renard m’a donc repéré une fois quand il était avec les renardeaux. Il a alarmé la mère qui devait être plus loin en recherche de nourriture, par plusieurs cris. Cela peut paraître bête mais j’ai tenté une communication par quelques petits cris bruits, ce qui l’a intrigué, il a arrêté ses cris d’alerte et m’a observé en silence, puis s’est même apaisé, assis puis allongé. Quand il s’est un peu éloigné je suis partie en douce pliée, pour ne pas me mettre debout et que ma silhouette d’humaine le trouble encore plus (car je ne pense pas qu’il m’est vraiment reconnue en tant qu’humaine sur le moment, mais plutôt en tant que présence inhabituelle à cet endroit). De loin je l’ai vu venir où j’étais pour renifler et il est reparti dans un champ en quête de nourriture.

Après cette aventure et mésaventure je suis restée encore un peu traumatisée, car je ne supporte pas de déranger la faune…J’ai appris de mon erreur: plus de prudence et plus de réflexion sur la configuration des lieux etc.

Hier lors de ma longue marche, j’ai revu ce père renard (mais à un autre endroit), il ne m’a pas vu, il vaquait à sa mission de nourrissage. Les renards ont un rôle très important car ils régulent les populations de rongeurs et sont donc des alliés des campagnes et des acteurs indispensables à l’équilibre de la Nature…Il serait temps qu’ils soient reconnus et respectés au lieu d’être mal connus, mal aimés et massacrés…

Plus tard, en rentrant vers chez moi j’ai pu, grâce à mon voisin agriculteur qui m’a fait monter dans la pelle arrière de son tracteur car il voulait me montrer ce qu’il avait vu, observer une biche. Ces biches ne sont pas dérangées par les engins agricoles tellement elles en ont l’habitude. Elle n’a pas bronché pendant que j’étais dans le tracteur, et dès que je suis descendue, car mon voisin devait continuer ses occupations, elle a filé un peu plus loin. Elle identifie vraiment la posture debout humanoïde (sûrement à cause des souvenirs de chasseurs…) comme une menace tandis que le tracteur n’est pas associé à un danger pour elle.

Un lièvre dans son pré, une femelle tarier pâtre et un merle à la nuit tombante sur un fil du hameau ont été mes compagnons de retour :).

 

 

 

Après la rencontre avec les renardeaux j’ai espacé mes visites pour ne pas les mettre en danger et pour ne pas qu’ils s’habituent trop à l’humain (même si je ne suis pas sûre qu’ils m’identifient en tant qu’humaine car souvent assise et avec odeurs d’huiles essentielles comme la citronnelle etc 😉 ).

Je les ai donc revu un soir :). Et c’est encore ce même renardeau que j’ai pu photographier et qui est même venu vers moi à un mètre en m’observant lui aussi. Je n’en croyais pas mes yeux d’autant de curiosité…Heureusement en grandissant ils perdent cette malice et deviennent plus méfiants à l’égard des hommes, à raison…

Le voici accompagné par un lièvre ensoleillé par les rayons du soir et par une biche et son faon dans un champ lors de mon retour.

 

Merci Xan…

Un grand merci à Xan qui s’inspire de certaines de mes photos pour certaines de ses illustrations.

Celle-ci me touche particulièrement car vous connaissez mon amour pour le renard………

Voici les illustrations de Xan:

https://xanharotin.wordpress.com/2017/06/08/renards/#comment-152

 

J’ai rencontré la mère des renardeaux…. Un face à face que je ne suis pas prête d’oublier…Je l’observais…Quand elle est venue jusqu’à moi sans me voir, jusqu’à ce que nous soyons toutes les deux yeux dans les yeux à un 1m50 l’une de l’autre…On s’est observé et elle a filé sans trop savoir qu’est ce qu’était cette chose assise qui la scrutait…Je n’ai pas pu à cet instant la photographier car je suis restée immobile pour ne pas la déranger et l’effrayer le moins possible.

Quel regard, quelle présence, quelle prestance…Cet animal me fascinera toujours…

Je l’ai revu peu après dans le champ, cherchant pitance  pour ses renardeaux.

J’ai pu retrouver ma petite renardeau trop marrante et malicieuse. Qui à un moment se régalait d’un serpent ou orvet ramené par un des parents.

Quels moments fabuleux…

Je n’y retourne pas souvent pour ne pas les déranger.

Je vadrouille en toute discrétion le soir dans des coins de Nature de mon nouveau chez moi…

J’ai observé ces trois renardeaux avec un bonheur difficilement mesurable, tellement les renards sont inoubliables et sacrés pour moi…

Les voici, dont un qui m’a fait la joie de s’approcher avec son petit air malicieux…

(Les photos sont prises uniquement par moi et m’appartiennent. Elles ne sont pas libres de droit, merci de respecter le travail que cela demande etc).

 

Bonjour à tous,

Je vous partage à nouveau mon petit film nature avec les renardeaux.

Je ne les ai observé que peu de jours, je vous l’avais expliqué à l’époque:

« Avec les intempéries de ces derniers jours et la bêtise d’un habitant voisin des renardeaux…Je n’ai pas pu et je ne pourrai pas continuer mes guets d’observation et de prises de vues de ces renardeaux…

L’habitant nous a croisé vers chez lui et nous a précisé qu’il n’était pas ami avec le renard car il mangeait ses poules…Au lieu de comprendre la chance qu’il avait de pouvoir apercevoir un tel animal et de remettre en cause la manière dont il protège ses poules (très souvent laissées sans surveillance etc), il n’a remarqué que le côté « monstrueux » de la présence du renard…Il nous a demandé si on en voyait..Nous n’avons rien dit et avons ajouté que l’homme mange des animaux et qu’il détruit aussi énormément de vies…Le monsieur a acquiescé mais est resté sur ses positions…

Certaines personnes veulent habiter à la campagne mais tout en ne supportant pas la nature et la faune sauvage qui s’y trouve…

Je ne prendrais donc pas le risque de mettre en péril les renardeaux de la prairie, qui sont tout proches de l’habitation de ce monsieur (Il ne sait pas où se trouve le terrier heureusement…).

C’est dommage j’aurai voulu les observer d’avantage et partager avec vous plus de moments dans mon ptit film, mais face à la bêtise je préfère les protéger….

Le film se composera de quelques scènes des renardeaux (j’ai réussi à filmer quelques instants qui sont bien chouettes), lors de mes premiers guets et d’autres scènes surprises d’autres animaux etc….:).  »

La période de la chasse commencée, je pense beaucoup aux animaux sauvages qui doivent subir les menaces de cette pratique…

J’espère que dans ces quatre renardeaux il y a eu des survivants. Ils doivent avoir environ 8 mois maintenant et ont du quitter le terrier et leurs parents vers Octobre. Ils se cherchent sûrement un nouveau territoire.

Je suis heureuse d’avoir pu les observer ainsi, tout jeunes, dans la discrétion.

A bientôt!

Amitiés,

Lo