Petit chevrillard sauvage (je crois, car une chevrette plus grande était à côté et je crois déceler deux bosses des futurs bois. Et si ce sont les mêmes que j’ai déjà vu, la grande femelle a fait deux petits il y a quelques mois) mais qui fréquente les prés et terrains privés boisés du coin car son territoire a été détruit par la construction d’une quatre voies il y a quelques années…Ils sont plusieurs chevreuils à faire ce qu’ils peuvent pour avoir quelques bouts de nature.

Il m’a vu avant que je ne la vois, je ne suis pas restée longtemps pour ne pas l’effrayer.

Publicités